Le nouvel embauché

Le coaching pour les nouveaux embauchés

 

Ma mission est d’accompagner, dans l’entreprise, le nouvel embauché (ou la personne qui aura évolué au sein de l’entreprise) sur son savoir-être pendant les 100 premiers jours qui suivent sa prise de poste.

Le processus d’intégration d’un nouvel embauché et la qualité de son recrutement se mesurent sur le long terme. Et vous le savez bien ! Le comportement du salarié a un impact déterminant sur la probabilité de succès ou d’échec. Dans une étude menée en 2019, Régionjobs souligne que le savoir-être est important pour 86% des managers. Cependant, lors des entretiens d’embauche, il est très difficile de faire ressortir le comportement naturel d’un candidat.

Quels éléments jaugez-vous pour appréhender le savoir-être de vos futurs collaborateurs ?

Vous n’êtes pas le ou la seul(e) à marquer un temps d’arrêt et chercher les éléments pour répondre à cette question. Je ne suis pas étonnée non plus que vous preniez conscience, là, maintenant que… Et bien oui… Effectivement, si un coach avait accompagné le ou la salarié(e), il n’y aurait pas eu de licenciement : il ou elle possédait quand même toutes les compétences techniques pour y parvenir ! Par conséquent, coacher un nouvel embauché pour l’aider à réajuster son comportement, recadrer une posture, présente des avantages pour l’entreprise :

  • Gain de productivité et de temps car le salarié sera efficient plus rapidement.
  • Motivation pour les équipes dont il a la responsabilité : temps de latence réduit.
  • Et enfin, gain financier : qui dit recrutement raté, dit nouvel investissement pour recruter à nouveau.

A la lecture des lignes ci-dessus, quelle perception avez-vous sur le processus d’intégration dans votre entreprise ?

Alors, je vous propose un rendez-vous de 15 minutes afin de connaître vos besoins et vous aider à améliorer l’intégration de vos futurs collaborateurs.

Ce que je propose

COACHER LE SAVOIR-ETRE DANS L'ENTREPRISE

  • INTEGRER UN NOUVEAU POSTE

Le coach aide le nouveau salarié à gagner en autonomie plus rapidement et plus sereinement lorsqu’il intègre une nouvelle équipe. Une problématique et le coach est là pour que le salarié réfléchisse aux ressources dont il dispose pour faire « sauter les freins » qui l’empêchent de progresser.

  • PRENDRE CONSCIENCE DE SES VALEURS ET CONFIANCE EN SOI

L’accompagnement par un coach professionnel permet de dépasser les croyances limitantes ou freins. Le nouveau salarié prend alors conscience de tout son potentiel. Les outils sont nombreux et puissants notamment en neurosciences et en PNL.

  • DEVELOPPER SES COMPETENCES

Améliorer son leadership, sa communication, désamorcer les conflits : autant de situations pour lesquelles un coach professionnel accompagne le nouveau collaborateur. Comment affiner et développer les ressources existantes ?

  • DEFINIR SES PRIORITES

Enfin, le coach encourage à viser un petit nombre de cibles prioritaires. Il devient alors beaucoup plus facile d’établir un plan d’actions réaliste et réalisable.

travail d equipe avec nouveaux embauches

RÔLE DE L'ENTREPRISE EN AMONT DU COACHING

 

Il est essentiel que l’objectif soit clairement exprimé dans le contrat tripartite qui lie à la fois, l’entreprise, le nouvel embauché, et le coach,. Pour que la confiance s’installe entre le coach et la nouvelle « recrue », il est important que le contact passe entre les 3 parties.

Lors de la séance diagnostique, qui inclut les 3 parties (coaché, entreprise et coach), l’entreprise aura :

 

  • Défini ses besoins, le mode de coaching, présentiel ou distanciel.
  • Réfléchi à comment mesurer la progression et à quelle fréquence sont faits les points intermédiaires entre le nouvel embauché, l’entreprise et le coach,
  • Déterminé l’enveloppe financière allouée au coaching du collaborateur.

ROLE DU COACH

 

Lors de la séance tripartite (entre l’entreprise, le coaché et le coach), l’entreprise exprime clairement au collaborateur sa demande et écoute en retour sa vision de l’intervention. Lors de cette réunion, le coach expose sa vision de la situation.

Alors, lorsque toutes les parties sont d’accord sur la proposition d’accompagnement, le processus de coaching peut démarrer. Avec son écoute bienveillante, l’absence de jugement, la confiance installée, la parole du collaborateur pourra ainsi se libérer. Le nouvel embauché pourra ainsi avancer vers l’atteinte de l’objectif fixé.